Projet pédagogique dans le secteur de Montsauche-les-Settons

Projet danse et langue

Présentation de la langue morvandelle aux écoles du secteur de Montsauche-les Settons

Sur le secteur de Montsauche-les-Settons, trois écoles primaires et quatre écoles maternelles soit 163 écoliers ont bénéficié d’un projet pluridisciplinaire mené par la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne afin de mettre en valeur différentes pratiques culturelles en rapport avec les traditions orales.

Deux axes sont abordés dans le premier trimestre 2019 : Danses morvandelles traditionnelles et présentation de la langue morvandelle.

Pour les danses morvandelles traditionnelles, un atelier est animé par des membres de l’AMA ( Marc et Nanou Dizien ) et l’association de danse de Planchez ( Jeanine Cottin …)

Contenu

Il a été choisi pour les primaires de travailler sur l’ histoire des musiciens de Brême découpée par groupe. Chaque groupe présentera selon son choix sa partie qui sera enregistrée lors de la dernière séance.

Pour les maternelles, la poule Philomène est réécrite et racontée par les écoliers avec un imagier.

Les ressources documentaires sont fournies aux enseignants afin de préparer et de prolonger le travail fait en atelier. Elles viennent d’un travail de collectage effectué depuis 50 ans par les membres de différentes associations et sont disponibles à la Maison du Patrimoine de Bourgogne à Anost et sur internet.

Enfin chaque séance finit toujours par des chansons.

Pour regarder l’histoire de Philomène, cliquez ici

Pour lire et écouter la bande dessinée des Musiciens de Brême, cliquez ici

Projet pédagogique à Censerey

En 2019, Gilles Barot a accompagné des élèves du CP au CM2 pour un projet autour de la mémoire orale des anciens métiers à Censerey et dans les villages où résident les élèves.

Afin d’associer mémoire vive, langue vivante régionale (bourguignon-morvandiau) et création contée, le Pôle Pédagogique de la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne a mis en place une démarche originale, basée sur 4 axes :

Le chant : il permet de faire participer immédiatement tout un groupe, et de sensibiliser de manière ludique aux subtilités de la prononciation

Le conte et la culture orale : parler, raconter, inventer, conter… c’est faire circuler la parole, partager des imaginaires variés et prendre plaisir à transmettre ;

Le collectage : de mots… d’objets… d’images… de savoir-faire, de savoir-dire… rien ne se perd, tout est richesse !

La valorisation : parce que le travail de ces 20 élèves (répartis sur 5 niveaux, du CP au CM2) a une valeur en soi, est déjà un acte de création et de transmission, il mérite d’être enregistré, publié, mis en ligne, rendu public car c’est ainsi que vit toute culture : en se partageant !

Vous voulez en savoir plus, découvrez leur travail dans ce document :

Projet pédagogique à Allerey : réalisation d’un Guidigo

En 2019, la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne a mené un atelier pédagogique en langue régionale avec une classe de CE2-CM1-CM2 de l’école d’Allerey. Accompagnés par Gilles Barot, les élèves ont imaginé une histoire pour accompagner un parcours touristique dans leur village.
Leur travail est disponible gratuitement et pour tous sur l’application Guidigo.

Un kaléidoscope dans les archives – septembre 2019

Un kaléidoscope dans les archives – septembre 2019

Récréation sonore autour du travail de Marion Minotti, conteuse en résidence à la MPOB

Cette année, la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne a accueilli en résidence Marion Minotti. 
Marion, elle est conteuse, et pendant cette résidence, elle voulait chercher les traces des avortements dans la tradition orale. Elle arrivait avec un conte, une histoire qu’elle avait déjà entendue, ou lue, celle des lavandières de nuit. Elle arrivait aussi avec l’envie d’aller à la rencontre des gens, de discuter. 
Et elle s’est installée. 
Pendant plusieurs jours, elle était dans le bal parquet, on la voyait le midi, au déjeuner, et elle repartait, les bras chargés de fils, de tissus, et de sons. 
Avant de repartir, elle nous a offert sa moisson de chansons et de récits, et elle a fait un bel écrin pour tous ses mots. 
Avec les draps et les fils, elle avait transformé notre bal en installation artistique, et en mettant ses mots dedans, il était devenu cabane de vieille sorcière, lavoir, forêt, marais… 
Dans un espace de tissus, de draps anciens et de petites culottes de coton brodées, elle nous a emmenés avec elle dans un voyage sensible, elle nous a pris par la main, pour nous raconter l’histoire de Lison, et par là, de femmes et aussi d’hommes, autour des grossesses, des remèdes, des corps, des créatures merveilleuses et inquiétantes, au milieu d’un peuple de petits êtres coincés dans les limbes qui tendent les bras. 
Ce kaléidoscope est l’occasion de poursuivre ce voyage à ses côtés, en attendant sa prochaine visite !

Vous avez entendu, parmi des extraits de la rencontre contée du 22 septembre 2019 au bal parquet de la MPOB (bientôt sous le n°4229), la voix de Jeannette Demolis, enregistrée par Marion Minotti en 2019 à Lormes (hors fonds MPOB), et celle de Maurice Digoy, enregistré par Henriette et Rémi Guillaumeau en 1987 à Creusefond (n°1571).
Parce qu’une résidence c’est d’abord un temps précieux pour un artiste qui se met au travail, vous avez aussi entendu des moments de travail de déchiffrage musical avec Alice Margotton (hors fonds MPOB).
Et tout ce que vous n’avez pas entendu, les discussions riches et foisonnantes avec Marion qui ont ponctué les quelques semaines de sa résidence, la manière dont son travail a résonné avec tout ce qui fait la Fabrique sociale orale à la MPOB. A bientôt Marion !

2019 – Marion Minotti

Témoignage de résidence artistique
par Marion Minotti, conteuse

Ce projet de création a démarré avec la légende des lavandières de nuit qui m’avait fortement impressionnée. Selon George Sand, ces lavandières de nuit étaient le spectre de femmes condamnées à laver éternellement le cadavre de leur enfant mort d’infanticide.
Cette version était peu répandue, les lavandières de nuit étaient celles qui annonçaient la mort, ou des figures fantômes qui noient les passants qui s’en approcheraient.
Je me suis interrogée sur les traces de l’avortement, dans les traditions orales (contes, légendes ou chants). Il s’avère que de nombreux chants traditionnels traitent des infanticides. Ces chants auraient eu un âge d’or relatif à une politique démographique, condamnant fermement les infanticides. Il y a cependant une ambiguïté dans ces chants. Certains marquent une empathie à l’égard du choix de ces femmes.

Je suis à la MPOB depuis une semaine, et le centre de documentation est devenu la forêt où je cherche mon chemin : celui où se perdre, c’est trouver. Guidée par les voix qu’Alice appelle les fantômes. Une voix aux envolées aiguës patoisante et chantante raconte l’enfant jeté aux cochons. Les recueils d’Achille Millien ont leur chapitre sur l’infanticide. Mais de l’avortement, on ne dit rien. Les grossesses sont foisonnantes, légitimes ou non, et du moment de la naissance on ne dit rien.
Le Musée des Nourrices m’ouvre grand ses portes et je découvre l’histoire de ces femmes de peu de moyens qui sacrifient leurs enfants pour offrir leur lait à Paris. Je rentre chargée de livres sur les croyances populaires et la religion au XIXème, les considérations autour des abandons d’enfants et l’évolutions des mœurs.
Et puis au détour d’un chant, voilà que l’on parle d’herbes et de remèdes pour ne pas embarrasser la belle meunière. Que le fantôme, Maurice Digoy, raconte que l’on trouvait de la sabine a côté de tout les bistrots. Le remède était connu pour faire avorter. Les chants révèlent leurs motifs et les livres d’histoires et d’ethnologie les contextes. Les bois d’Anost offrent des voies de traverses en arborescences : Cheveux, blanchisseuses, sang, mère filles, la ramasseuse ou l’ensevelisseuse.
Je sillonne les chemins des forêts et rêve les contes et les chants. Je retrouve de la chair dans les creux des rivières dont les branches en voûte tissent des dentelles entre ombre et lumière. Les clairs-obscurs dévoilent en contraste, ce qui ne se dit pas. La statue de Ste Marie de l’Aillant a remplacé les cultes des fées, fade, fata, destin. A ses pieds le Morvan se déploie, dans son dos les feuillages bruissent des usages d’autrefois. 
L’air y est vif et rempli de murmures à écouter.

Rencontre contée, installation, performance…

Pendant la seconde partie de sa résidence, Marion Minotti a investi le bal-parquet de la MPOB avec une installation plastique et sonore. Elle y a créé le parcours qui a accueilli ses récits pendant les Journées Européennes du Patrimoine. Par petits groupes, elle a embarqué le public dans son voyage intérieur, en passant derrière les voiles, entre les draps, parmi les lavandières, les personnages merveilleux et effrayants, les enfants qui ne sont pas nés, les archives orales qui racontent les remèdes anciens, la vie des femmes.

Quelques images de ce voyage intrigant

Le passage de Marion à la MPOB a aussi donné de la matière pour une récréation sonore… vous pouvez l’écouter en cliquant ci-dessous !

plus d’informations
Les Journées de la MPOB

Les Journées de la MPOB

Inauguration de l’ethnopôle

LA FABRIQUE SOCIALE ORALE

Les Journées de la MPOB sont deux jours d’invitation à produire ensemble des savoirs et un vocabulaire commun sur ce qu’est l’oralité à la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne. Co-organisées avec le Centre Georges Chevrier de l’université de Bourgogne et la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, ces rencontres se veulent exigeantes sur les plans scientifique, civil et festif.

Aux côtés d’invités venus d’horizons divers qui proposeront des interventions conviviales touchant aux diverses expressions de l’oralité, venez parler, écouter, danser, chanter, échanger, boire et manger.

Découvrez le programme complet en téléchageant les fichiers ci-dessous

Faire Monde Commun

Faire Monde Commun

Retrouvez le quotidien de Faire Monde Commun :

Vous avez raté les trois premiers numéros ?
Téléchargez les documents ci-dessous, imprimez-les en A3 recto-verso, et pliez, ou pas.

Le numéro hors-série est numérique, il est fait pour être lu sur votre écran (mais vous pouvez l’imprimer quand même si vous voulez)

Vous pouvez envoyer vos contributions à fairemondecommun@gmail.com

Découvrez les images réalisées pour et pendant Faire Monde Commun par notre partenaire ODIL TV : cliquez ici

Journées Européennes du Patrimoine : La MPOB donne carte blanche à Marion Minotti, conteuse en résidence

Journées Européennes du Patrimoine : La MPOB donne carte blanche à Marion Minotti, conteuse en résidence

Il y a ce qui se dit
et ce qui ne se dit pas

Marion Minotti, conteuse en résidence à la MPOB, se met en quête d’empreintes sur les avortements dans la tradition orale.
En entrant dans le répertoire des contes et des chants, des motifs se dessinent comme des ronds dans l’eau.

Dans les sillons, des témoignages d’avant la loi Veil, des chants d’infanticides, des enregistrements qui parlent de remèdes, et des lavandières qui battent le linge et blanchissent les taches témoins.
La nuit, elles deviennent fées, fades, fata, destin.

Elle vous invite à une rencontre contée qui tise l’état d’une création en devenir…

Une rencontre contée

Vous découvrirez des documents, des sons et des objets rassemblés par Maion Minotti pendant son travail de recherche et de création dans une installation sensible.
Elle vous propose de découvrir un état de sa création à 16h et à 18h samedi 21 et dimanche 22 septembre, afin de vous permettre de comprendre mieux son travail en cours et lui poser des questions, et pourquoi pas, lui raconter vos histoires.

Samedi 21 septembre
Ouverture de 15h à 19h
16h et 18h Rencontre contée
19h Apéro-rencontre avec Marion Minotti

Dimanche 22 septembre
Ouverture de 15h à 19h
16h et 18h Rencontre contée

Exposition : Le Promeneur du Morvan

Exposition : Le Promeneur du Morvan

Découvrez à la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne les planches originales de la bande dessinée de Vincent Vanoli, réalisée pendant sa résidence dans le Parc naturel régional du Morvan.

Agenda régional

<< Nov 2019 >>
lmmjvsd
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Actualités MPO-Bourgogne